Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mavie aime

  • Prendre les ronds points à vélo
  • Mettre France Inter en fond sonore
  • Boire du vin chaud dans la rue
  • Manger devant l'ordinateur
  • "Et on tuera tous les affreux" de Sullivan (Boris Vian)
  • Choisir
  • Boire une théière entière

Mavie rêvée

 

"...Je suis tortue et je suis belle
                 Il ne me manque que des ailes
                            Pour imiter les hirondelles..."
                                                                      Desnos


                                                

C'est écrit

Mavie n'aime pas

  • Se sentir incomprise
  • Les petits pois
  • Parler à quelqu'un qui n'écoute pas
  • Avoir l'air bête
  • Etre réveillée par ses voisins très tard ou très tôt
  • Ne pas oser
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 14:28
Le mien d'horoscope se finit ainsi :

Citation

"Les cimetières sont remplis de gens qui se croyaient indispensables" (proverbe arabe).


Oups, ça fait bizarre, non? Avant, il me parlait de mon succès assuré en amour, de mon impatience coupable au travail, de mes relations sociales assymétriques et là, une citation sur les gens qui se croyaient indispensables. Ca tombe en même temps, très à point, sur mes réflexions du moment. Mais c'est bien, me direz-vous, à ça que tient le succès d'un bon horoscope...
Je me pose des questions sur ma place, celles des autres dans ma vie. Le fait de trouver des substituts, des remplaçants aux êtres. Peine perdue. Mais j'ai pourtant pu constater à quel point le souvenir et l'influence des personnes rencontrées sur mes parcours profesionnel, personnel, sentimental, existenciel était finalement différent de ce que j'en aurais pensé au moment de la rencontre.
Mieux vaut une rencontre que mille rendez-vous, dit un autre proverbe arabe dont je parlais il y a quelques mois.
La qualité est souvent préférable à la quantité. La rencontre, échange, partage, à la croisée d'un moment n'est pas la programmation d'un instant, l'accord tacite de divers critères.
Les rendez-vous peuvent être l'occasion de rencontres et vice et versa.
Pour revenir à la citation de mon horoscope, quoi en dire? est-elle si négative? je le trouve moins en la relisant. Les cimetières, comme tant d'autres endroits, seraient remplis de gens qui se croyaient indispensables. Peut-être l'étaient-ils en effet à quelques uns, à beaucoup, à un art, à une science. La mort n'enlève pas ça. Elle remet juste les pendules à l'heure, si je peux me permettre l'expression. Elle dit qu'aussi indispensable qu'on puisse être, viendra un moment où l'on devra se passer de nous.
Les cimetières sont remplis de gens qui se croyaient indispensables. Mais la vie a continué sans eux.
La mienne continuera sans ceux que j'ai perdu, la leur sans moi. Mais ça ne sera jamais plus pareil. Je concluerai par un naïf :

"C'est comme ça"


Partager cet article
Repost0

commentaires